Comment investir dans une scpi ?

L’investissement dans une Société Civile de Placement Immobilier (SCPI) constitue un moyen efficace de création de patrimoines. Pour investir en SCPI, vous n’avez pas à passer devant un notaire puisque toutes les formalités sont assurées par la société de gestion. C’est un investissement qui vous procure un large choix de modes de souscription. Il est donc important de bien réfléchir sur les avantages de chaque mode de souscription et de savoir réellement comment investir en SCPI.

Comment investir en SCPI à crédit ?

Il vous est possible d’investir en SCPI sans avoir un capital disponible. C’est l’une des options les plus avantageuses. Elle vous permet également de bénéficier d’un effet de levier. Ce dernier vous permet de jouir du différentiel entre le taux expressif de rendement des SCPI et d’un coût de crédit faible. En conséquence, une partie des remboursements de crédit sera assurée par les revenus fonciers.

Un autre avantage très intéressant : il vous est possible de déduire vos intérêts d’emprunts de vos revenus fonciers. Cela vous permet de limiter considérablement leur effet fiscalisant. L’achat à crédit des parts de SCPI est ainsi avantageux surtout pour les personnes qui n’ont pas de capital disponible, mais qui désirent se constituer un patrimoine.

Comment investir en SCPI au comptant ?

SCPI

Il est très important d’avoir un capital disponible avant d’envisager à investir en SCPI au comptant. Néanmoins, le montant minimum de ce capital est souvent de l’ordre de 5 000 euros. C’est une option qui vous assure des revenus complémentaires réguliers tous les trimestres. Elle est conseillée aux personnes désirant percevoir des revenus complémentaires sur leur investissement.

Ces revenus complémentaires sont assujettis à une taxation qui peut parfois être élevée. Dans ce cas, investir en SCPI via une assurance vie pourrait donc être souhaitable.

Comment investir en SCPI via une assurance vie ?

L’achat des parts en SCPI via un contrat d’assurance-vie se montre plus profitable aux investisseurs se trouvant dans une tranche marginale d’imposition élevée. Tous les revenus provenant des SCPI seront ainsi soumis à la fiscalité des contrats d’assurance-vie. De même, tous les revenus des SCPI laissés dans le contrat d’assurance-vie ne seront pas taxés.

De la même manière, toutes les parts de SCPI ne seront soumises aux prélèvements sociaux qu’à partir du moment de leur rachat partiel ou total. Mieux, la fiscalité devient plus avantageuse lorsque les investisseurs décident de retirer leurs revenus de la SCPI. Ils bénéficieront des abattements et des prélèvements forfaitaires instaurés pour leur alléger la fiscalité.

Précisons qu’il est impossible d’acheter à crédit les parts de SCPI via un contrat d’assurance-vie. Vous devez donc avoir un capital disponible pour assurer votre investissement.

Comment investir en SCPI en démembrement ?

Dans ce contexte, le démembrement est une technique juridique qui permet de partager la propriété des parts de SCPI entre deux personnes distinctes : le nu-propriétaire et l’usufruitier.

  • D’un côté, le nu-propriétaire possède les parts, ne supporte aucune fiscalité et reprend la totalité des parts à la fin de la période de démembrement.
  • L’usufruitier, de son côté, jouit des parts, perçoit les loyers issus de leur exploitation et s’acquitte de toutes les charges fiscales.

L’achat des parts de SCPI en démembrement se fait souvent dans le cadre de la transmission de patrimoine ou de la préparation de retraite. Il vous est aussi possible d’acheter des parts de la SCPI à crédit comme au comptant.

fr ch lu ca